Forum

Lettre ouverte conc...
 
Partager :
Notifications
Marquer tout comme lu

Cette page est un espace en ligne dédié aux échanges. Il est structuré en différents thèmes, chacun étant constitué de plusieurs sujets de discussion faite de billets. Il suffit de s’inscrire en deux minutes pour pouvoir contribuer ou s’abonner aux nouvelles contributions, mais chacun peut consulter les billets sans s’inscrire. Vous pouvez aussi suggérer un nouveau sujet pour un thème donné.

Si vous rencontrez des difficulté pour vous inscrire ou pour publier un billet, contactez-nous.

Lettre ouverte concernant l'obligation vaccinale faite aux soignants


Anne-Marie Bertrand
Billets: 29
Début du sujet
Inscription: Il y a 1 an

                               Monsieur le Maire,

Depuis le 16 Septembre, nos hôpitaux sont impactés par les « suspensions » de leurs personnels ; les structures d’aide à domicile également et je vous fais grâce du corps des Sapeurs Pompiers, dont 74 avaient déjà démissionné le 14 Août. Je ne vous parlerai pas non plus de tous les soignants des SSIAD, des IDE, Kinésithérapeutes, orthophonistes, pédicures et autres médecins.

Tous ces personnels sont aujourd’hui en arrêt pour la plupart d’entre-eux. Interdits d’exercer un métier pour lequel ils n’ont jamais compté leurs heures.

En 2020, lors de la première vague d’épidémie, vous, nous, les avons applaudis. Certains ont été sommés (par un plan blanc) d’aller travailler même malades asymptomatiques. Ils n’étaient alors pas déclarés : parias parce que cela arrangeait bien tout le monde. Ce qui est le cas aujourd’hui.

Non vaccinés, parce que c’est leur choix, liberté, ils doivent rester devant la porte de leurs structures. Ils ne sont pas des anti Vax, ils désirent seulement qu’on leur donne le temps.

Les chiffres des personnels suspendus pour notre département sont « opaques » ; j’ai vu (lu) 40 uniquement pour le CH Digne, mais c’est sans compter ceux qui sont encore en arrêt maladie, AT, ou en CA. J’ai lu 300 pompiers pour le 04 suspendus ou démissionnés.

Le service d’aide à domicile dont dépend, entre autres, Cruis, le CASIC est à l’agonie. Les heures d’interventions ont diminué de façon colossale, le nombre d’agents également (74 à mon départ en retraite, 54 aujourd’hui et pas de candidatures). Comment faire face ? Les agents restants sont débordés de charge de travail, une journée pour une aide à domicile ne se compte pas uniquement en heures effectives d’interventions, il faut y rajouter les trajets pénibles, longs, stressants etc. ce personnel est en grande souffrance morale et physique.

La population est en train de subir une attaque jamais égalée du point de vue du respect de la personne. Interdiction d’entrer dans les hôpitaux sans autorisation (pass sanitaire) hors urgences, un peu plus d’isolement dans les EHPAD car le personnel restant ne peut plus faire face à tout et être à leur écoute j’en passe et des pires.

Que se passera-t-il si une catastrophe (usine Sanofi, classée SEVESO) nous tombe dessus et que les pompiers ne seront plus disponibles ?

Bien sûr que vous n’êtes pas responsable de cette situation. Mais vous avez le devoir de représenter votre population auprès des instances supérieures et de peser de tout votre poids.

Nous voyons des annonces concernant cette hérésie d’obligation vaccinale chaque jour ou presque : aujourd’hui, la Guadeloupe où seuls 25% de la population est vaccinée, laisse travailler les non-vaccinés. L’éducation nationale qui avait un temps voulu obliger les enseignants à se vacciner est revenue sur la décision. Pourquoi pas la métropole pour les soignants ?

Monsieur le Maire, Monsieur Moroso, je vous demande solennellement de porter notre voix auprès de nos députés, sénateurs, président du conseil départemental, régional : LAISSEZ NOS SOIGNANTS SOIGNER.

Soyez présent à leurs côtés, entendez leur détresse.

Cordialement

 

Cruis le 18/09/2021

Répondre

Ce site Web utilise des cookies pour une meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à naviguer, vous confirmez votre accord avec cette pratique, et vous acceptez notre politique (cliquez sur le lien pour plus d'informations). plugin cookies

OK
Aviso de cookies