[reportage] Pétition contre le masque à l’école

[reportage] Pétition contre le masque à l’école

Des parents s’inquiètent pour leurs enfants à l’école de Cruis, obligés de porter un masque dès le CP jusqu’en CM2. Bien qu’il s’agisse là d’une mesure nationale, ils ont voulu manifester leur désaccord au niveau local.

Les faits

Lors de la rentrée de novembre, 9 enfants n’ont pas été menés à l’école en signe de protestation. Un groupe s’est constitué d’une dizaine de familles de Mallefougasse et, majoritairement, de Cruis. Il a mis en place une pétition à l’école demandant l’arrêt de l’obligation du port du masque pour les enfants. Cette pétition a été signée par 32 personnes puis transmise avec une lettre à la directrice de l’école et aux maires des trois communes concernées : Cruis, Montlaux et Mallefougasse.

M. Arlaud, de Mallefougasse, premier instigateur de ce mouvement, avec qui nous nous sommes entretenus, détaille les réactions de chacun. Mme Lopresti, directrice de l’école, avouant son impuissance par rapport aux directives nationales, a offert de relayer la revendication à l’inspection académique. Le maire de Cruis a accueilli la démarche et a aussi contacté à ce sujet l’inspection académique qui lui aurait opposé une fin de non-recevoir. La maire de Montlaux a reçu les représentants du groupe et leur a proposé de faire passer le message à la préfecture. Le maire de Mallefougasse n’aurait pas encore répondu à cette date.

Les enseignantes ont aussi été sollicitées, mais sans vouloir se prononcer.

On explique qu’un enfant a été testé positif mais, comme les élèves de sa classe étaient masqués, selon le protocole défini les autres enfants n’ont pas été officiellement considérés comme cas contact.

L’analyse

Même sans être un spécialiste, il est évident que le port du masque pour les jeunes enfants constitue une gêne nuisant à l’apprentissage et potentiellement à la santé. Tous doivent le reconnaître, y compris ceux qui ont pris la décision de l’imposer.

La question qui se pose est donc de savoir quel est le risque le plus important : celui de contribuer à la propagation de l’épidémie, en ne portant pas le masque, ou celui de compromettre sa propre santé, en le portant.

D’une manière générale, cette crise sanitaire se joue dans une cacophonie d’informations contradictoires qui rend très difficile l’accès aux faits avérés. On trouve de nombreuses sources a priori sérieuses qui défendent des positions opposées. Du coup, chacun se fait sa propre religion au gré de ses lectures, ou abandonne simplement l’idée d’y voir clair.

Mais quand on a un enfant à l’école, on peut difficilement s’en laver les mains sous prétexte que c’est trop compliqué. On est bien obligé de faire sa propre analyse, lire des textes, des articles, des avis, et d’en tirer ses conclusions avant d’agir en conséquence. C’est ainsi que ce collectif de parents en est arrivé à s’opposer à cette mesure. Dans leur argumentaire, ils citent notamment les règles générales de l’Education nationale et de l’OMS en matière de traitement des enfants. Evidemment, cette position ne fait pas l’unanimité.

Ce type de réactions a surgi un peu partout sur le territoire – il est étonnant qu’aucun mouvement national ne se soit structuré pour fédérer ces revendications et les porter à Matignon, ou à l’Elysée.

En attendant, le chef de l’Etat a pris la parole hier et a annoncé l’évolution des mesures pour les mois à venir, sans évoquer le sujet qui nous occupe ici.

Si vous souhaitez signer la pétition, ou vous rapprocher de ce collectif, vous pouvez contacter Stéphane Arlaud.

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Plus récents
Plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Arlaud
Arlaud
1 mois passé(e)(s)
Anne Marie B
Reply to  Arlaud
1 mois passé(e)(s)

Merci de votre contribution, je connaissais cette interview, elle est en effet très intéressante

Arlaud
Arlaud
1 mois passé(e)(s)

Bonjour, je voudrais juste apporter une petite vidéo 😉
Belle journée

Presque 1 an plus tard…

Last edited 1 mois passé(e)(s) by Arlaud
Anne-Marie Bertrand
11 mois passé(e)(s)

Je voudrais juste apporter ici un article-étude très bien fait, sur un ton humoristique, mais écrit par une pédiatre en activité:
——————————————
❓ Comment aborder le masque avec votre mini-moi ❓
🔳 En anglais : https://youthclinic.com/face-mask-safety-protocol-and-tip…/…
🔳 En Français : https://www.soinsdenosenfants.cps.ca/…/non-medical-masks-an…

Anne-Marie Bertrand
Reply to  Anne-Marie Bertrand
11 mois passé(e)(s)

Ou encore:
☑ 131 pays où l’on compare le R (c’est-à-dire le taux de reproduction du virus) lors de diverses mesures dont la réouverture des écoles https://www.thelancet.com/…/PIIS1473-3099(20)30785…/fulltext
☑ Étude sur la charge virale dans le nez et le pharynx chez l’enfant en fonction de l’âge : https://jamanetwork.com/…/jamapediatrics/fullarticle/2768952 : Les enfant de 5 ans avec des symptômes même légers ou modérés peuvent être transmetteurs dans la population !
☑ OMS = L’utilisation prolongée de masques médicaux peut être inconfortable, mais elle n’entraîne ni intoxication au CO2 ni manque d’oxygène = https://www.who.int/…/novel-…/advice-for-public/myth-busters

Ce site Web utilise des cookies pour une meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à naviguer, vous confirmez votre accord avec cette pratique, et vous acceptez notre politique (cliquez sur le lien pour plus d'informations). plugin cookies

OK
Aviso de cookies