web analytics

[info] Nouvelles du front photovoltaïque

[info] Nouvelles du front photovoltaïque

Concernant le projet de centrale photovoltaïque à Cruis, amplement documenté dans nos pages, nous avons deux informations à transmettre.

D’une part, le recours porté par l’association Amilure contre la dérogation pour la destruction d’espèces protégées a été rejeté par le tribunal administratif de Marseille. L’association, considérant que les arguments du jugement confirment néanmoins le bien-fondé de sa requête, a décidé de faire appel. Elle explique sur son site sa décision et en appelle aux dons pour financer ses démarches juridiques, engagées aussi sur les projets analogues d’Ongles et d’Aubignosc. Si vous trouvez comme nous qu’il est insensé de détruire des forêts pour y mettre des centrales photovoltaïques, c’est l’occasion de défendre vos valeurs. Certes, le défrichement a eu lieu à Cruis, mais il faut montrer aux industriels et à l’Etat que ces aberrations ne seront pas tolérées. Si Boralex perd ce procès, après avoir défriché en dépit de l’enjeu juridique en cours, il lui en coûtera cher pour remettre la zone dans son état initial – ce qui, de toute façon, ne sera jamais à la hauteur des dommages causés : c’est donc un risque calculé (et cynique) qu’a pris l’opérateur.

D’autre part, le permis de construire pour l’implantation de la centrale est désormais affiché :

Comme pour le permis de défrichement, il a été placé bien à l’écart, sur un chemin d’exploitation qui, n’étant pas cadastré, ne devrait pas être considéré comme une voie publique (voir le point rouge sur le plan – aussi accessible ici) :

L’affichage cite « Pose de panneaux photovoltaïques, construction de 6 postes de transformation et 1 poste de livraison, clôtures et chemins d’accès ». Il serait peut-être logique de commencer par la clôture pour sécuriser le chantier… Les architectes, apparemment très versés dans l’éolien et le solaire, écrivent : « Ce travail est en cohérence avec nos préoccupations environnementales ». Sans commentaire.

On ne sait depuis quand cet affichage a été mis en place. Dans le cas du défrichement, l’affichage du permis annonçait le début des opérations à très court terme. D’un autre côté, les informations officieuses que nous transmet Boralex sont que les travaux de mise en place des 20 000 panneaux (par pieux battus) devraient avoir lieu cet été – « …mais nous n’avons pas fixé de calendrier ». Pourtant, tous ceux qui disposent d’hébergements touristiques du côté est de Cruis (et peut-être au-delà) devraient s’en soucier car l’enfoncement de ces innombrables pieux dans la roche va certainement engendrer des nuisances sonores, et pendant au moins 3 mois. Apparemment, notre commune ne juge pas utile de diffuser les informations.

Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous conseillons de vous adresser à la mairie ou, sinon, auprès de Boralex par cette adresse mail dédiée. Et si vous apprenez quelque chose, partagez l’information ici.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Plus récents
Plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Bertrand Anne
2 mois passé(e)(s)

https://www.facebook.com/reel/1060016235053033

Blocages du 29/30 Novembre 2023
On notera la présence de Hugo Clément de France télévision (Emission “Sur le Front”)