[lettre à la mairie] C. Martin-Gilis, 30 juin 2020

[lettre à la mairie] C. Martin-Gilis, 30 juin 2020

Lettre aller

Lettre de Christiane Martin-Gilis datée du 30 juin 2020

Résumé : Mme Martin-Gilis déplore la dangerosité de l’accès à la départementale D951 par le chemin des Granges de Bourres (côté est vers Mallefougasse) et suggère le déplacement des panneaux d’agglomération afin de limiter la vitesse à 50 km/h à toute l’agglomération.

Notre avis

Il est vrai que, comparée à celle des communes voisines, la zone à vitesse réduite est à Cruis très restreinte. Le croisement dont parle Mme Martin-Gilis est pourtant en zone urbanisée, mais le panneau « Cruis » est encore bien loin :

Croisement de la D951 avec un chemin des Granges

A titre d’exemple, sur cette image satellite les panneaux « Cruis » sont repérés par des étoiles rouges, et les étoiles vertes indiquent des positions possibles pour ces panneaux de manière à agrandir la zone de vitesse réduite, ce qui permettrait de sécuriser la circulation des voies secondaires accédant à la départementale, et aussi de réduire le niveau de bruit pour les habitations à proximité :

Positions alternatives pour les panneaux « Cruis », à l’intérieur des limites de la commune

Evidemment, plusieurs facteurs doivent être pris en considération et cette proposition n’est qu’une manière de poser la question à la mairie : pourquoi notre zone de vitesse réduite est-elle réduite au cœur du village ?

Lettre retour

Réponse de la mairie datée du 3 juillet 2020

Résumé : le maire énumère toutes les dispositions prises pour assurer la sécurisation de la circulation dans le village et explique qu’il n’est pas en mesure de déplacer les panneaux.

Notre avis

Les arguments invoqués pour ne pas déplacer les panneaux d’agglomération, le véritable enjeu ici, ne sont pas convaincants. La notion d’axe structurant n’est contraignante, apparemment, que pour la réduction de 50 à 30 km/h comme on peut le lire ici – or c’est justement d’appliquer la limite de 50 km/h plus avant sur la route qu’il est question. On peut en outre se demander comment les communes de Mallefougasse et Saint-Etienne-les-Orgues, situées sur le même axe, sont parvenues, elles, au résultat visé par cette requête.

Peut-être la mairie pourrait-elle développer son raisonnement pour qu’il soit mieux compris ? Nous pouvons le publier dans ces pages.

Suivi de la requête

Mme Martin-Gilis nous a communiqué son intention de répondre à cette lettre.

 

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Ce site Web utilise des cookies pour une meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à naviguer, vous confirmez votre accord avec cette pratique, et vous acceptez notre politique (cliquez sur le lien pour plus d'informations). plugin cookies

OK
Aviso de cookies