[info] Situation coronavirus – fin du suivi !

[info] Situation coronavirus – fin du suivi !

Nous tenons à jour depuis le 3 mars cet article pour vous donner les informations locales et nationales quant à la progression de l’épidémie, à l’accès au dépistage et aux vaccins, et aux mesures sanitaires. Aujourd’hui, la vigilance est toujours de mise et nous n’avons pas beaucoup de certitudes, mais la régression de l’épidémie est confirmée et nous sommes sortis du tunnel de l’angoisse. Cette dernière mise à jour marque la fin de notre démarche de suivi pandémique.

La section Tendances est toujours à jour en fonction de la date affichée pour chaque graphique. Dans les sections suivantes, les passages sur fond gris dénotent les modifications depuis la dernière mise à jour.

Note : Ces informations sont tirées des médias et doivent, au besoin, être vérifiées auprès des référents sanitaires compétents.

Progression de l’épidémie : le processus de retour à la normale est entamé.

Tendances

Faites défiler les graphes ci-dessous pour un aperçu synthétique des tendances actuelles.

(Source : TousAntiCovid)

Vous trouverez la définition de tous ces indicateurs sur cette page.

En taux d’incidence nous passons sous la barre des 100 par 100 000 habitants. Seuls l’Aisne, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et la Guyane sont encore au-dessus de la ligne des 200 cas. Légère résurgence des variants sud-africains ou brésiliens, par contre. On peut lire une bonne synthèse sur les principaux variants (origine, distribution, virulence, résistance aux vaccins) dans cet article.

Dépistage

En cas de doute sur des symptômes potentiels, ou sur une contamination par votre entourage, vous pouvez vous faire tester à Forcalquier : au laboratoire, les après-midi sur rendez-vous (04 92 75 07 92‬), ainsi qu’à la permanence sanitaire à côté de la sous-préfecture, de 9h à 12h les lundis, mercredis et vendredis (sans rendez-vous).

Les tests effectués par des soignants locaux à Saint-Etienne-les-Orgues ont repris. Voir les informations à ce sujet.

Les autres centres de dépistage les plus proches sont à Sisteron (laboratoire Eurofins Labazur, 4 Avenue Paul Arène, 04 92 61 24 85) et à Château-Arnoux-Saint-Auban (Centre médico-social, 3 route de Manosque, 04 92 64 48 01).

Vaccination

Qui ?

Qui peut se faire vacciner, selon son âge et sa condition physique ? Quel vaccin lui est réservé ?

L’Agence régionale santé (ARS) PACA a mis en ligne un dispositif interactif permettant de se situer en date d’aujourd’hui :

Ce module devrait être régulièrement mis en jour en fonction de l’évolution de la campagne de vaccination – il ne prend cependant pas encore en compte la possibilité pour les jeunes de prendre des rendez-vous de vaccination dans les centres qui ne sont pas saturés.

(Source : ARS PACA)

Où ?

Les centres de vaccination, avec leur numéro de téléphone pour rendez-vous, sont listés par département à l’issue de l’interaction avec le module ci-dessus, si vous appartenez à une catégorie en cours de vaccination. Cette liste est aussi accessible ici. On trouve notamment deux centres de vaccination à Digne, deux à Manosque, un à Forcalquier et un à Sisteron.

Vous devriez aussi consulter votre médecin traitant et votre pharmacie, qui pourraient être en mesure de procéder à votre vaccination.

Pour se faire vacciner dans un centre de vaccination, un nouveau module est en ligne qui devrait faciliter la prise de rendez-vous.

Pourquoi ?

Certains se posent la question. Les arguments souvent évoqués pour expliquer cette méfiance tournent autour de l’ARN messager : ces vaccins qui utilisent la génétique comme véhicule, qui auraient été mis au point trop vite par rapport aux délais de tests habituels pour les vaccins. Il faut savoir que les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna, qui utilisent cette technologie, sont à l’étude depuis plus de 20 ans. En outre, ils ne compromettent pas du tout l’intégrité de notre ADN.

Rappelons aussi qu’à l’échelle des sociétés, la vaccination fait toujours reculer la maladie. Des vies, par milliers, sont en jeu.

Au niveau international, la France détient apparemment le record du scepticisme par rapport à cette vaccination.

Tout savoir sur les vaccins

Le Monde publie une foire aux questions (FAQ) sur les vaccins : tout ce que auriez préféré ne pas avoir à savoir sur la vaccination anti COVID, mais que, maintenant qu’on y est, il vaut peut-être la peine de consulter.

Programme de déconfinement

Nous avons franchi une étape importante ce mercredi : les terrasses des bars et des restaurants sont maintenant accessibles, et les lieux de culture sont ouverts – moyennant une jauge restreinte. Ce n’est par contre pas le moment de baisser la garde.

Voici un tableau qui synthétise la progression :

Gestes barrières

Les gestes barrières sont les mêmes depuis le début de la pandémie :

(Au sujet de ces mesures, voir l’encart en fin d’article).

Corrections, mises à jour…

Il n’est pas forcément simple de tenir toutes ces informations à jour. Si vous constatez des erreurs ou des oublis, merci de nous en faire part.

Faire bonne mesure

D’une manière générale les mesures sanitaires, gestes barrières et contraintes de circulation, semblent logiques bien que certains en contestent l’utilité et même la légitimité. Il est difficile d’y voir clair : pour bien faire, il faudrait pouvoir comparer l’évolution de la maladie de deux groupes test – avec ou sans ces mesures. Mais ce n’est pas possible. On peut cependant constater deux choses :

D’une part, des pays, comme la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et la Suède, qui ont d’abord choisi la stratégie de l’immunité collective en ignorant les gestes barrières et les contraintes de circulation, ont tous fait marche arrière en constatant les dégâts.

D’autre part, parmi les pays qui disposent de chiffres fiables et sont en mesure d’appliquer une politique sanitaire, ceux qui sont le moins touchés sont aussi ceux qui ont mis en place les mesures les plus strictes : le Viêt Nam déplore en tout 39 décès, Taiwan et la Nouvelle-Zélande en comptent respectivement 1 et 5 par million d’habitants, Hong Kong 28, la Corée du Sud 37 – à titre de comparaison, en France 1 617 personnes par million d’habitants ont perdu la vie. (Sources)

Bien sûr, beaucoup d’autres facteurs interviennent, mais ces éléments semblent quand même confirmer l’utilité des mesures en question. On le voit aussi à notre échelle : chaque nouvelle phase de contraintes a été suivie d’un retrait de l’épidémie.

Enfin, mis à part quelques médecins isolés, tous les personnels soignants qui vivent au quotidien l’horreur de la marée COVID-19 confirment la nécessité de ces mesures – et l’irresponsabilité de les ignorer. Ils nous demandent de les appliquer, et leur implication énorme dans cette lutte, qui force le respect et la reconnaissance, fait qu’on le leur doit.

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Plus récents
Plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Anne Marie B
1 mois passé(e)(s)

Bonjour Cruis citoyen!
J’ai appris hier par une affichette que le port du masque obligatoire dans Cruis a été prolongé jusqu’au 30 Juin! On se fout de qui??? Quelles sont les raisons VALABLES et REELLES pour prendre cette mesure? Avons-nous des foyers à Cruis?
Je le dis ici, je ne porterai plus le masque dans les rues de Cruis et ailleurs! A Marseille, par exemple, ce serait peut-être utile vu le nombre de personnes dans les lieux publics, mais CRUIS, quoi????? Lorsque je sors promener ou simplement pour autre chose, si je croise un chat, c’est le bout du monde!
J’ai envoyé un mail à la mairie en ce sens mais bien entendu, je n’ai aucun retour!
Même à Forcalquier, pourtant beaucoup plus grand, le masque n’est obligatoire que sur les foires ou marchés!
Par contre, envoyer les gendarmes sur Cruis pour verbaliser les gens sur une place, là, ils savent faire! Comme hier matin apparemment, selon le témoignage d’une personne qui en a été témoin!
Je suis vaccinée, deux fois, et j’en aurai une troisième pour raison de santé, et je suis consciente que je ne suis pas protégée à 100% et même que je peux être porteur et transmettre le virus!
Maintenant, ça suffit, on en a assez bavé, surtout les commerçants, restaurateurs, gens du spectacle etc.
Nous ne pouvons pas continuer de vivre dans l’angoisse permanente entretenue par le gouvernement et les médias à sa solde.
Reprenons notre liberté de vivre libres!
Bonne journée
Anne Marie

Jeannin jean-luc
Jeannin jean-luc
4 mois passé(e)(s)

Il serait bon de rappeler à ceux qui sont vaccinés que le vaccin n’empêche pas la contamination et que même vaccinés on doit respecter les gestes barrières pour protéger les autres.

gaetan challer
Reply to  Jeannin jean-luc
4 mois passé(e)(s)

Bonjour,

Je suis entièrement d’accord avec vous sur le principe que vacciné ou pas, nous devons tous respecter les gestes barrières. Cependant, êtes vous certain, qu’être vacciné n’empêche pas la contamination? Pourriez-vous, sil vous plait, m’éclairer sur ce sujet? Merci.
Cordialement GGC

Maite Forest
Maite Forest
4 mois passé(e)(s)

Au nom d’un grand nombre de soignants, je te remercie Pierre pour ce résumé de la situation actuelle.
Après avoir été au contact direct ce weekend encore avec 4 patients atteints de la Covid à Saint Etienne, je confirme que ce virus circule beaucoup et même lorsque les patients ne sont pas hospitalisés ils restent très éprouvés par la maladie.
Pour info : nous avons décidé de stopper les tests systématiques du mercredi matin à la médiathèque et nous reprendrons ultérieurement si besoin.
Les soignants sont fatigués ….

Isola
Isola
4 mois passé(e)(s)

Excellent article ! Merci Cruis Citoyen ! Effectivement, la mise à jour risque d’être fréquente au vu de l’évolution de nos décideurs… et se rappeler que le vaccin ne permet pas de relâcher les gestes barrière… en attendant une vaccination de masse !

Bertrand Anne
Reply to  Isola
3 mois passé(e)(s)

Et même après, il faut continuer les gestes barrières

Ce site Web utilise des cookies pour une meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à naviguer, vous confirmez votre accord avec cette pratique, et vous acceptez notre politique (cliquez sur le lien pour plus d'informations). plugin cookies

OK
Aviso de cookies