[tribune] Amnésie et reniements

[tribune] Amnésie et reniements

Cette lettre ouverte nous parvient de Silke et Alexander von Berswordt, habitants du jas de Bertin à Cruis et de ce fait riverains du projet de centrale photovoltaïque voulu par notre mairie et porté par la société Boralex.

On sait que le défrichement du périmètre prévu est en cours et sera probablement achevé cette semaine, en dépit du fait que l’autorisation de détruire le milieu naturel de plusieurs espèces protégées soit toujours (en théorie) suspendu au jugement du tribunal administratif de Marseille. Ce passage en force émeut tous ceux qui ont compris l’aberration d’arracher des forêts au nom d’une supposée écologie énergétique qui, au final, n’est qu’une histoire de gros sous.

La citation évoquée dans le texte est tirée de cette vidéo.

______________________________

Monsieur le Maire, cher Felix Moroso,

Dans le contexte du défrichement de la zone prévue pour le projet de centrale photovoltaïque industrielle de 17 ha dans la Montagne de Lure sur les hauteurs de Cruis, cela veut dire dans le contexte d’une destruction brutale des espèces protégées et de leur environnement exceptionnel, nous avons entendu que tu as dit à une journaliste que ce projet n’était « pas le tien ».

Si cette citation est correcte, cette phrase n’est pas seulement menteuse, mais elle est aussi très lâche.

Même si la transparence n’est pas ton souci principale, tout le monde sait que ce projet n’aurait jamais été possible sans ton initiative, sans ton autorisation, sans ton consentement en tant que maire de Cruis. Depuis des années, c’est toi qui a fait avancer ce projet douteux et qui l’a toujours supporté. Au moins dans le cadre du procédé juridique toujours en cours, tu aurais eu la possibilité et l’obligation morale de faire arrêter la dévastation du paysage si riche en biodiversité sur les hauteurs de Cruis.

Nous écrivons cette lettre en tant que citoyen/citoyenne de Cruis d’origine allemande. En Allemagne, on connait ce phénomène d’oubli volontaire, des gens « qui n’en savaient rien ». Ces gens devraient avoir honte.

Alexander et Silke von Berswordt, Cruis

PS: Né en Allemagne vers la fin de la 2e guerre mondiale, en 1943, je connais trop bien de tels essais de se défausser de sa responsabilité. Là-bas, j’ai fait l’expérience que les anciens nazis ne se souvenaient plus, qu’ils prétendaient de ne pas avoir eu connaissances de camps et des crimes. Ce comportement m’a toujours révulsé.

Alexander von Berswordt

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Plus récents
Plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Salgrenn
Salgrenn
2 mois passé(e)(s)

Pour ceux qui doutent…
Pour égaler la capacité de production d’un réacteur nucléaire il faut 54 750 000 m² de panneaux solaires soit près de 55 km². En prenant des panneaux photovoltaïques de 1,7 m², il en faudrait 32 millions pour produire autant qu’un réacteur.

Salgrenn
Salgrenn
2 mois passé(e)(s)

Bonjour,
Quelqu’un nous dira peut-être un jour prochain qu’il serait nécessaire d’occuper quasiment un quart (!) de la surface du territoire français en champs de panneaux photovoltaïques et éoliennes pour obtenir notre autonomie en électricité ? Oui, un quart… ! Sans parler des antennes 4 et 5 G installées dans nos forêts (essayez donc un peu, vous, simples particuliers, de demander un permis de construire à ces endroits-là !) et où on applique l’OLD (obligation légale de débroussaillement) tout autour, soit un cercle de 50m (pouvant être porté à 100m), soit en m2 : 7850 m2 au minimum ! Une bagatelle !
Et si on commençait par nettoyer les friches industrielles pour y installer des panneaux solaires au lieu de défricher des forêts ? Comment ? Ah bon… ? C’est moins rentable, ça coûte trop cher ?! Bon, ben, continuons comme ça, alors !

Ce site Web utilise des cookies pour une meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à naviguer, vous confirmez votre accord avec cette pratique, et vous acceptez notre politique (cliquez sur le lien pour plus d'informations). plugin cookies

OK
Aviso de cookies